top of page

La crise de guérison

Vous avez été voir votre thérapeute et pendant quelques jours vous avez l’impression de revisiter vos anciens symptômes ?

Mais c’est quoi ce binz ? Si je revis mes anciens symptômes par ordre inverse… ou si mes douleurs vont du haut du corps vers le bas du corps... Ne serais-je pas en train de faire une crise de guérison ?

 

 

Comprendre notre équilibre intérieur :

Notre corps est en quête constante d’équilibre intérieur. Il opère des milliers de processus en même temps, sans que nous ayons besoin de nous en soucier. Lorsqu'un incident se produit, que ce soit sur le plan physique, mental, émotionnel ou énergétique, notre corps va se défendre. Il va mobiliser les ressources nécessaires afin de rétablir l’harmonie.

Lorsque cet incident persiste et reste irrésolu, le corps va mobiliser une énergie considérable pour se défendre en continu. Au bout d’un moment il va même intégrer cette nouvelle façon de fonctionner comme une nouvelle normalité. Si votre thérapie vous permet de faire la paix avec votre passé, de diminuer votre stress, de régler des émotions non-digérées, de comprendre la source du problème pour y apporter le changement nécessaire, le corps, lui, va pouvoir libérer l’énergie qui était nécessaire pour compenser. Il peut faire une « crise de guérison » et revisiter d’anciens symptômes afin de les évacuer.

 

 

Qu’est-ce qu’une crise de guérison ?

Il arrive parfois, après un soin énergétique, que le corps revisite brièvement ses anciennes douleurs. On peut avoir l’impression de revenir en arrière dans l’apparition de nos symptômes, comme si on les revivait temporairement par ordre inverse d’apparition.   Ce phénomène est un processus naturel de nettoyage et de rénovation du corps.

 

 

Pourquoi les crises de guérison se manifestent-elles ?

Au fil des séances, nous allons rechercher de plus en plus loin la cause primaire du problème. Lorsque l’énergie circule mieux et que le corps est prêt à s’en libérer, il peut le manifester de différente manière. Elle varie en intensité selon la personne et la capacité du corps à s’en libérer. Cela indique généralement qu’un travail de nettoyage et d’évacuation est en cours.

 

 

 

Comment une crise de guérison de manifeste ?

 Cette phase d’adaptation peut être d’ordre :

  • Physique: Douleurs diverses qui apparaissent et disparaissent comme elles sont venues.

  • Emotionnelle: Une forte émotion nous traverse pour ensuite être libérée.

  • Mentale: Remise en questions ou pensées inhabituelles qui nous envahissent pour s’estomper par elles-mêmes.

  • Energétique: Des sensations de froids ou de chaleur, de picotements à certains endroits de notre corps.

 

Comme chaque personne est unique, chaque crise de guérison sera unique.



La crise de guérison va s’exprimer à travers nos voies d’expressions habituelles

Imaginons qu’on a l’habitude de somatiser par des maux de tête, une forte migraine pourrait survenir temporairement pour rapidement laisser place à un sentiment de bien-être durable.

 

Ce nettoyage est très souvent subtil et nous n’y prêtons pas attention. Il n’est pas obligatoire et nous pouvons aussi le vivre en douceur.



Naviguer à travers la Crise de Guérison

 

1. Différencier une crise de guérison d'un problème de santé

La crise de guérison ne dure généralement pas plus de 3 jours. Si les symptômes persistent, il est recommandé de consulter votre médecin. Assurez-vous qu'il ne s'agit pas d'une maladie nécessitant un avis médical.

 

2. Soins énergétiques et crises associées

Certains soins énergétiques, tels que la libération d’émotions, l’équilibration des méridiens,  la libération de croyances limitantes, la libération de mémoires trans-générationnelles ou karmique, un travail sur les chakras peuvent déclencher des crises de guérison. Comprendre ces liens peut aider à anticiper et à gérer ces processus.

 

3. Symptômes courants de la crise de guérison

La crise de guérison peut se manifester par divers symptômes suivi d’une amélioration rapide. Voici quelques exemples :

  • Une grande fatigue suivie d’un regain d’énergie.

  • Douleurs qui se déplacent et disparaissent

  • Emotions fortes qui surgissent pour laisser place à une sensation de mieux-être.

  • Souvenirs qui ressurgissent pour laisser place à plus de légèreté

  • Sommeil agité qui laisse place à un sommeil réparateur

  • Sensation de froid ou de chaleur qui s’apaisent

  • Éruptions cutanées qui apparaissent et disparaissent toute seules



4. Durée d’une crise de guérison

Une crise de guérison survient rapidement après le soin énergétique. Variant de 24 à 48 heures selon ce qui doit être évacué et la capacité globale du corps. Elle dure rarement plus longtemps. La fin d’une crise de guérison est nette, la douleur ou la fatigue disparait comme elle est venue, on retrouve notre énergie avec une sensation de libération durable.

 

Gardez à l’esprit qu’une crise de guérison n’est pas systématique. Elle est variable d’une personne à l’autre tant en durée qu’en intensité.

Dans la majorité des cas, une crise de guérison peut se résumer à des émotions fortes durant la séance de thérapie suivies d’une fatigue ou d’un excès d’énergie après la séance.

 

 

5. Conseils pour mieux aborder une crise de guérison

  • S’hydrater : Boire suffisamment d’eau pour aider le corps à éliminer les toxines.

  • Se reposer, respecter sa douleur en n’allant pas au-delà de son seuil.

  • Favorisez votre détente avec de la méditation ou du yoga.

  • S’oxygéner et faire de l’exercice doux. (Marche en pleine nature)

  • Favorisez une alimentation équilibrée pour soutenir les besoins du corps.

  • Prenez du temps pour vous, relaxez-vous, écoutez-vous afin de diminuer votre stress

 

 

 

LA LOI DE HERING :

Selon Constantin Hering, l’évolution favorable d’une problématique se réalise par ces 4 lois.

« La guérison va de l'intérieur vers l'extérieur, du haut vers le bas, dans l'ordre inverse de l'apparition des symptômes, de l’organe le plus important vers le moins important ».

 

Loi 1: De l’intérieur vers l’extérieur. (Sors par les émonctoires) L’attitude doit changer pour

permettre la guérison, cela passe aussi par notre tête.

Loi 2: Du haut vers le bas. Prenons l’exemple de douleurs aux cervicales, qui se déplacent vers les lombaires, les genoux et les pieds.

Loi 3: Dans l’ordre inverse de l’apparition des symptômes. C’est à ce moment là que le corps va revisiter d’anciens symptômes.

Loi 4 : De l’organe le plus important vers le moins important. Les organes vitaux comme le cœur, le cerveau, le foie, les poumons et les reins seront prioritaire aux autres.

 

 

La loi des similitudes :

La loi des similitudes est un principe fondamental de l'homéopathie. Elle repose sur l'idée que "Similia similibus curentur", ce qui signifie que "les semblables soignent les semblables". En d'autres termes, une substance qui peut provoquer des symptômes chez une personne en bonne santé peut être utilisée à très faible dose pour traiter des symptômes similaires chez une personne malade. Elle est comparable à l’énoncé d’Hippocrate : L’application des semblables fait passer de la maladie à la santé.

 

 

 

La crise de guérison expliquée simplement :

Prenons par exemple un déménagement.

Le jour J, plein d’entrain de vigueur, on porte nos cartons les uns après les autres. On prend même des positions abracadabrantes pour démonter et remonter nos  meubles. Tout se passe bien durant la journée, mais quelques jours après … des courbatures musculaires apparaissent à des endroits ou on ne pensait même pas avoir de muscles.


Qu’est-ce qui se passe ?

Ce fameux muscle dont on ne connaissait même pas l’existence, s’est réveillé, il est douloureux. Sous tension pendant le déménagement, ce muscle à besoin de repos les jours d’après pour sortir ses déchets et reconstruire ses éléments endommagés lors de l’effort. Connaissant le phénomène on ne va pas directement consulter notre médecin les premiers jours. Mais après 4 ou 5 jours, si la douleur persiste on n’hésite pas une seconde à aller le consulter.


La crise de guérison est similaire à ce point de vue. Après une séance de thérapie, le corps peut finalement relâcher ses tensions, il va pouvoir sortir les déchets et reconstruire ses éléments endommagés par notre problématique. Ca peut être un peu douloureux pendant quelques jours.


Mais restons tout de même vigilant, en cas de doute et d’aggravation de symptômes, on n’hésitera jamais à aller consulter notre médecin.


L’idée dans tout ça, c’est de continuer à faire ce dont on a l’habitude de faire pour aller mieux. Vous avez l’habitude de prendre une aspirine pour soulager vos maux de tête ? La crise de guérison à déclenché un mal de tête ? Prenez votre aspirine pour vous soulager. C’est permis !



Témoignage : 

Durant l’enfance Jean se tordait souvent les chevilles. Il avait le ressenti d’être contraint de prendre des directions qu’il n’a pas envie de prendre. Plus tard dans sa vie d’adulte, ce ressenti apparu à nouveau. Les entorses avaient disparues, mais de fulgurantes douleurs lombaires avaient pris place. Le ressenti d’être contraint était toujours présent pour lui, mais il avait ajouté la notion de ne plus dire les choses par peur d’être jugé.

Lors de la séance en kinésiologie, en retournant à l’âge de la cause, Jean se souvient de la première fois qu’il a ressenti être contraint. En libérant les événements du passé et prenant toute la mesure de la souffrance qu’il a pu endurer, Jean a compris le message de sa souffrance toujours bloquée. Il décide de remettre en place sa parole, de s’affirmer et reprendre le pouvoir dans sa vie. Quelques séances plus tard, le temps de donner au corps l’opportunité de libérer d’autres événements, d’autres émotions et de rééquilibrer ses méridiens, Jean fait une crise de guérison.  Ses lombaires se bloquent, il manque de se tordre les chevilles, passe 2 jours de repos forcé et est contraint de se reposer… pour ensuite se débarrasser de ses douleurs pendant 10 ans.

 

 

 

Restons vigilant :

Le danger dans tout cela est de confondre une crise de guérison avec une vraie aggravation de la maladie. Nous sommes tenus de nous responsabiliser et de participer à notre santé. Restons vigilant et à l’écoute de notre corps. Assurons-nous régulièrement de l’état de notre santé en effectuant un examen médical approfondit chez notre médecin.

 

 

Ce texte vous a plus ?

Il vous a parlé d’une certaine manière ? Vous souhaitez investiguer votre problématique avec un kinésiologue ? Prenez directement rdv dans mon cabinet situé à Genève en cliquant ici.

 



Petit plus sur les émonctoires :

C’est quoi un émonctoire ? En naturopathie, les émonctoires jouent un rôle crucial dans le maintien de la santé en filtrant et éliminant les déchets du corps. Les principaux émonctoires sont le foie, les reins, les intestins, les poumons, la peau, et le système lymphatique. Ils travaillent en harmonie pour purifier l'organisme.

 

Chacun d'entre eux a des fonctions spécifiques dans le processus de détoxification :

 

  • Le foie est le principal acteur de la détoxification, il élimine les toxines et produit la bile pour la digestion des graisses.

 

  • Les reins filtrent le sang, ils éliminent les déchets sous forme d'urine.

 

  • Les intestins éliminent les déchets et les toxines par les selles, tout en participant à l'absorption des nutriments.

 

  • Les poumons expulsent le dioxine de carbone pendant la respiration.

 

  • La peau, le plus grand organe émonctoire, élimine les toxines par la transpiration.

 

  • Le système lymphatique va filtrer la lymphe et éliminer les déchets qu’elle contient.  

 

 

Lorsque l'organisme est exposé à un excès de toxines, les émonctoires peuvent être surchargés, entraînant une accumulation de déchets dans les tissus. À ce stade, une supplémentation en vitamines, minéraux et oligo-éléments peut aider à soutenir l'organisme dans son processus de détoxification.

Par exemple, si les reins, le foie et les intestins ne fonctionnent pas de manière optimale, le corps peut choisir d'éliminer les toxines par la peau, entraînant des réactions cutanées telles que l'eczéma, furoncles, zona..

En naturopathie, lors d'une séance de nettoyage du corps, les toxines libérées peuvent avoir un impact sur le bien-être, générant des symptômes tels que la transpiration, la fièvre, ou un inconfort général. Ce processus est une manifestation de la réactivation du système immunitaire, qui combat les causes sous-jacentes de la maladie, générant des toxines qui doivent être éliminées.

En favorisant une circulation harmonieuse des énergies, la crise de guérison permet de déloger et d'éliminer les toxines accumulées dans les tissus du corps. Bien que cette période puisse susciter des réactions temporaires, elle représente une étape essentielle vers la restauration de l'équilibre et de la santé globale.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page